Aller au contenu

Droits d’accès

Le présent mode d’emploi donne un aperçu de l’administration des droits d’accès dans Yesplan. Nous découpons ce mode d’emploi en deux chapitres :

  • Présentation des différents concepts et du fonctionnement général des droits d’accès dans Yesplan ;
  • Exposé détaillé des différentes possibilités de configuration ;

Astuce

Le mode d’emploi de la configuration des droits d’accès vous présente les étapes concrètes pour configurer les droits d’accès dans une installation.

Attention

Le fonctionnement général des droits d’accès tel qu’il est décrit ici ne s’applique pas aux rapports (modèles et documents générés). Le système des droits pour ces éléments est expliqué dans le mode d’emploi des rapports.

Concepts§

L’administration des droits d’accès dans Yesplan est répartie entre, d’une part, les différentes actions que peut effectuer un utilisateur (ses capacités) et, d’autre part, l’administration en vue de définir quels utilisateurs ont accès à quels événements, quelles ressources, quels prix, quels contacts et quelles tâches.

Avant d’approfondir l’administration des droits d’accès, nous expliquons brièvement certains concepts de base des droits d’accès dans Yesplan.

Les capacités d’un utilisateur§

Il n’est pas toujours souhaitable qu’un utilisateur puisse effectuer toutes les actions ou puisse consulter tous les écrans. Dans Yesplan, vous pouvez configurer qui peut accéder à certains écrans et à différentes actions et qui ne le peut pas.

Ces pouvoirs sont définis par le biais des capacités. Si l’utilisateur dispose d’une capacité donnée, l’action correspondante peut être effectuée.

Distribution des droits d’accès§

Chaque élément de Yesplan (événements, ressources, contacts…) appartient à un propriétaire. Ce propriétaire est un utilisateur de Yesplan. L’utilisateur qui crée un élément est le propriétaire initial de cet élément. Il est toutefois possible de modifier le propriétaire d’un élément.

Chaque utilisateur de Yesplan distribue des droits d’accès concernant les éléments dont il est le propriétaire aux autres utilisateurs. Ces droits déterminent qui peut lire, écrire, supprimer, utiliser etc. cet élément. Autrement dit, dans Yesplan, le propriétaire d’un élément donné détermine ce qui peut arriver à cet élément.

Remarque

Les utilisateurs suspendus restant propriétaires de certains éléments, ils continueront de distribuer des droits d’accès. Vous pouvez éviter cela en transférant à d’autres utilisateurs les éléments qui leur appartiennent. Consultez les sections Suspendre un utilisateur et Transférer les propriétés et supprimer pour en savoir plus.

Modèles des droits d’accès§

Un modèle des droits d’accès est un ensemble de capacités et une description des droits distribués.

Ces modèles sont utilisés pour décrire les droits d’accès d’un groupe d’utilisateurs déterminé (les « Administrateurs », par exemple) ou d’une fonction spécifique au sein d’une organisation (« Planificateur », par exemple).

Il est possible d’assigner un ou plusieurs modèles de droits d’accès à un utilisateur. Si plusieurs modèles ont été assignés à un utilisateur, ses capacités correspondront à la réunion de toutes les capacités de ces modèles, et les droits distribués (pour les éléments dont il est le propriétaire) correspondront à la réunion des droits d’accès définis dans ces modèles.

Administration des droits d’accès§

Administration des modèles des droits d’accès§

Vous pouvez gérer les modèles des droits d’accès dans les paramètres du système dans le volet « Modèles des droits d’accès » de l’onglet « Utilisateurs ». Vous pouvez y créer, supprimer, copier et renommer des modèles.

Dans cette fenêtre, un clic sur « Afficher les droits » ouvrira un nouvel écran permettant d’administrer les capacités et les droits d’accès pour ce modèle.

Cet écran est composé de deux parties :

  • En haut de l’écran se trouve une liste des capacités pour le modèle ;
  • En bas sont affichés les droits distribués par les utilisateurs auxquels ce modèle a été assigné.

Administration des capacités§

Les capacités sont réparties en trois groupes :

  • Les types d’éléments que peut créer un utilisateur et les actions qui peuvent être effectuées sur certains éléments ;
  • Les onglets visibles des fenêtres d’information et modules ;
  • Les statuts qu’un utilisateur peut assigner à un événement.

Il est possible de modifier facilement les capacités en les cochant ou en les décochant. Ci-dessous, nous aborderons en détail chacun de ces trois groupes.

Création d’éléments§

La colonne de gauche montre les capacités de créer des éléments ou d’effectuer certaines actions que reçoit un utilisateur. Concrètement, les capacités suivantes peuvent être configurées ici :

  • Événements : la création d’événements.
  • Ressources : la création de ressources.
  • Contacts : la création de contacts.
  • Tâches : la création de tâches.
  • Modèles de rapport : la création de modèles de rapport.
  • Prix : la création des prix des ressources.
  • Masquer les conflits : la capacité de masquer des avertissements dans le calendrier des événements et dans le Teamplanner.
  • Déverrouiller les événements : la capacité de déverrouiller des événements de type « verrouillé ».

Remarque

Dans Yesplan, il est possible de désigner certains statuts comme « verrouillés ». Cela signifie qu’il n’est plus possible de modifier simplement le nom, la date ou le lieu d’un événement auquel ce statut a été assigné, afin de prévenir toute modification accidentelle. Les modifications sont alors possibles uniquement après un clic sur le cadenas affiché à côté de l’événement. Pour pouvoir déverrouiller ce cadenas, l’utilisateur doit cependant disposer de la capacité « Déverrouiller les événements ».

Visibilité des onglets et du Teamplanner§

La colonne du milieu affiche une liste des onglets, classés par fenêtre d’information. En cliquant sur « Inspecter » à côté du nom de cette fenêtre d’information, vous affichez tous les onglets de cette fenêtre d’information.

Pour chaque onglet, une case à cocher permet de déterminer si l’onglet est visible ou non pour l’utilisateur. Au besoin, vous pouvez modifier la visibilité de tous les onglets d’une fenêtre d’information d’un seul coup en cliquant sur la case à cocher à côté du nom de la fenêtre d’information.

Dans cette colonne, vous pouvez aussi choisir d’afficher ou de masquer le Teamplanner dans le menu de navigation.

Attention

Par défaut, les nouveaux onglets ajoutés à Yesplan ne sont pas visibles pour les utilisateurs. Il est nécessaire de cocher ces onglets dans les capacités des modèles applicables aux utilisateurs qui doivent pouvoir consulter ces onglets.

Utilisation de statuts§

La colonne de droite affiche une liste des statuts créés pour des événements dans Yesplan. Les utilisateurs ne pourront pas assigner aux événements les statuts qui ne sont pas cochés.

Attention

L’ordre de succession des statuts a un sens. Un événement évoluera souvent, par exemple, de la demande d’option jusqu’à l’événement entièrement programmé et clôturé. La succession des statuts peut être définie à l’aide des paramètres du système

Pour pouvoir passer à un statut suivant (un statut qui se trouve plus bas dans la liste), il suffit à l’utilisateur d’avoir la capacité d’utiliser ce statut. En revanche, pour pouvoir remonter à un statut antérieur, l’utilisateur doit avoir la capacité d’utiliser ce statut antérieur, ainsi que tous les statuts intermédiaires.

Cette fonctionnalité permet de configurer la possibilité pour un utilisateur d’assigner à un événement un statut « ultérieur » (et de sauter éventuellement ainsi certains statuts au passage), tout en empêchant cet utilisateur de revenir en arrière pour assigner, par exemple, le statut d’option à un événement qui a déjà été programmé.

Distribution des droits d’accès§

L’image ci-dessus montre la partie de l’écran dans laquelle sont configurés les droits distribués. Cet écran affiche un tableau dans lequel chaque ligne correspond à un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs auquel des droits d’accès sont distribués. Les colonnes du tableau correspondent au type de droits qui sont distribués.

Il est possible d’ajouter des lignes à ce tableau. À cet effet, cliquez sur « Ajouter » en bas du tableau. Un double-clic sur le nom de l’utilisateur ou du groupe d’utilisateurs (dans la colonne à l’extrême gauche) dans une ligne existante permet de modifier à qui ces droits s’appliquent.

Si l’utilisateur auquel les droits d’accès ont été assignés a été supprimé du système, le nom sera indiqué en rouge.

Notez qu’il est également possible d’assigner d’un seul coup des droits d’accès à un groupe d’utilisateurs tout entier (voir infra).

Pour chaque type d’éléments de Yesplan, une cellule est affichée avec des cases à cocher définissant les droits d’accès pour ce type d’élément.

Notez que les droits pour les lieux, les placeholders et les rapports ne sont pas distribués par un modèle, mais que ces droits doivent être configurés par élément (soit pour chaque lieu, placeholder ou rapport).

Les droits d’accès suivants peuvent être configurés pour tous les éléments :

  • Consulter : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent consulter les éléments de ce type.
  • Modifier : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent modifier les éléments de ce type.
  • Supprimer : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent supprimer les éléments de ce type.
  • Modifier les droits : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent modifier les droits d’accès aux éléments de ce type.

Pour les ressources, nous disposons en outre des droits suivants :

  • Réserver : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent réserver la ressource.
  • Modifier la réservation : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent modifier les ressources réservées.
  • Supprimer la réservation : l’utilisateur ou le groupe d’utilisateurs peuvent supprimer les ressources réservées.

Il est possible de cocher tous les droits d’une ligne donnée d’un seul coup en cliquant sur « Sélectionner tout » à l’extrême droite de la ligne. De la même manière, vous pouvez décocher tous les droits d’un seul coup en cliquant sur « Désélectionner tout ». Enfin, vous pouvez supprimer définitivement une ligne du tableau en cliquant sur « Supprimer ».

Remarque

Il est important de comprendre que les droits d’accès sont assignés en fonction du propriétaire d’un élément. Par exemple, supposons que nous ajoutions la ligne de droits d’accès ci-dessus à un modèle des droits d’accès assigné à un utilisateur « Tim ». Dans ce cas, c’est Tim qui distribuera les droits – tels que définis dans cette ligne – à l’utilisateur « Planificateur ». Autrement dit, « Planificateur » pourra regarder, modifier, supprimer, réserver toutes les ressources dont Tim est le propriétaire et adapter leurs droits d’accès. Toutefois, « Planificateur » ne pourra pas modifier ou supprimer les réservations de Tim.

Droits d’accès par statut§

Pour les événements, il est possible d’administrer les droits par statut. Afin d’ajouter des droits d’accès spécifiques à un statut déterminé, cliquez sur « Ajouter statut » dans l’en-tête de la colonne « Événements ».

Si le statut n’a fait l’objet d’aucune définition de droits spécifiques, les droits d’accès généraux à un événement (dans la colonne « Événements ») sont d’application.

Droits d’accès concernant les indisponibilités§

Il est possible d’indiquer qu’une ressource ou un lieu est indisponible pendant certaines périodes par le biais du calendrier des événements, du Teamplanner ou de la fenêtre d’information de la ressource. Les indisponibilités n’ont pas de droits d’accès spécifiques dans Yesplan, mais suivent les droits de la ressource concernée. Autrement dit, un utilisateur qui peut réserver une ressource spécifique peut aussi l’identifier comme étant indisponible et supprimer les indisponibilités.

Dans le Teamplanner, un utilisateur peut désigner un collaborateur comme indisponible pendant une journée ou une période déterminée si l’utilisateur possède les droits d’accès permettant de réserver ce collaborateur.

Dans le calendrier des événements, un utilisateur peut marquer un lieu comme indisponible (« verrouiller le lieu ») pendant une journée ou une période déterminée si l’utilisateur possède les droits d’accès permettant de réserver dans ce lieu.

Attribution de droits d’accès à divers utilisateurs§

Il est possible d’assigner des droits d’accès à différents utilisateurs ou groupes d’utilisateurs. Passons en revue les possibilités, de la plus générale à la plus spécifique :

  • Tous les autres : dans les droits d’accès distribués par un modèle ou par un utilisateur, cette ligne correspond aux droits d’accès pour tous les utilisateurs pour lesquels aucune autre ligne, plus spécifique, n’a été définie. Notez que cette ligne est toujours présente et ne peut pas être supprimée.

  • Droits pour un groupe d’utilisateurs spécifique : il est possible de distribuer des droits à un groupe d’utilisateurs en particulier. Ces droits s’appliquent alors à tous les utilisateurs qui font partie de ce groupe d’utilisateurs. Un utilisateur qui est ajouté au groupe ultérieurement, recevra les mêmes droits d’accès. Lorsqu’un utilisateur est éliminé du groupe, ces droits ne s’appliquent plus à cet utilisateur.

  • Droits pour un utilisateur spécifique : il est possible de distribuer des droits à un utilisateur en particulier. Dans l’image ci-dessus, une ligne de droits peut être ajoutée pour l’utilisateur « Administrateur ».

Outre ces utilisateurs ou groupes d’utilisateurs explicites, Yesplan supporte aussi des droits dynamiques. Ceux-ci vous permettent d’éviter de nommer ou de répéter tous les utilisateurs ou groupes d’utilisateurs de Yesplan pour chacun des modèles. Nous conseillons toutefois d’utiliser ces options uniquement dans les cas nécessitant une mise en œuvre complexe des droits d’accès, leur utilisation compliquant l’identification précise des droits d’accès appliqués par l’administrateur.

  • Propriétaire : ces droits s’appliquent au propriétaire d’un élément.

    Cela nous permet d’exprimer qu’un utilisateur donné obtient des droits pour un élément dès que cet utilisateur devient le propriétaire de cet élément (l’utilisateur qui crée un élément en est le propriétaire par défaut).

    Par exemple :

    • dans le modèle « Général » nous ajoutons une ligne pour le « Propriétaire », qui lui confère le droit de consulter, modifier et supprimer des événements ;
    • Le modèle « Général » a été assigné à la fois à Jan et à Sophie ;
    • Jan pourra consulter, modifier et supprimer tous les événements qu’il a lui-même créés, mais pas les événements qui sont créés par Sophie ;
    • Sophie pourra consulter, modifier et supprimer tous les événements qu’elle a elle-même créés, mais pas les événements qui sont créés par Jan.
  • Groupe principal du propriétaire : ces droits s’appliquent au groupe principal du propriétaire d’un élément.

    Cela nous permet d’exprimer qu’un utilisateur donné obtient des droits pour un élément dès que cet utilisateur appartient au même groupe d’utilisateurs que le groupe principal du propriétaire de cet élément.

    Par exemple :

    • dans le modèle « Général » nous ajoutons une ligne pour le « Groupe principal du propriétaire », qui lui confère le droit de consulter et de modifier des événements ;
    • Le groupe principal de Jan est « Planning Théâtre », mais il n’est pas membre du groupe d’utilisateurs « Planning Danse » ;
    • Le groupe principal de Sophie est « Planning Danse », et elle est également membre du groupe d’utilisateurs « Planning Théâtre » ;
    • Le modèle « Général » a été assigné à la fois à Jan et à Sophie ;
    • Jan pourra consulter et modifier tous les événements créés par n’importe quel utilisateur qui a « Planning Théâtre » comme groupe principal, mais pas les événements créés par Sophie (ou par d’autres utilisateurs qui ont « Planning Danse » comme groupe principal) ;
    • Sophie pourra consulter et modifier tous les événements créés par n’importe quel utilisateur qui a « Planning Danse » comme groupe principal, ainsi que les événements créés par Jan (ou par d’autres utilisateurs qui ont « Planning Théâtre » comme groupe principal).

    Notez que toute modification du groupe principal d’un utilisateur aura aussi une incidence sur les droits d’accès.

Un utilisateur pouvant appartenir à plusieurs groupes d’utilisateurs et Yesplan supportant les droits dynamiques, tels que propriétaire et groupe principal, il peut arriver que dans le même modèle des droits d’accès plusieurs lignes s’appliquent à un utilisateur particulier. Yesplan choisira dans ce cas d’utiliser les droits d’accès applicables les plus spécifiques pour déterminer les droits d’accès à un élément spécifique pour un utilisateur particulier.

Dans ce cas, on utilise les règles suivantes :

  • Le niveau le plus spécifique est celui de l’utilisateur proprement dit. Cela signifie que, si des droits d’accès existent au niveau de l’utilisateur, ceux-ci seront d’application, tandis que les droits du groupe d’utilisateurs et de tous les autres seront ignorés.

    Par exemple, dès qu’une ligne de droits d’accès a explicitement été définie dans le modèle pour un utilisateur particulier, cette ligne est toujours d’application. Si l’utilisateur est en plus le propriétaire de l’élément et que des droits d’accès dynamiques ont été définis pour le propriétaire, c’est la combinaison de ces droits de propriétaire avec les éventuels droits explicites de l’utilisateur qui est d’application.

  • Si aucun droit d’accès explicite n’a été défini pour l’utilisateur et que les droits d’accès du propriétaire ne sont pas d’application, le niveau du groupe d’utilisateurs sera pris en compte. Dans ce cas, c’est la combinaison des droits de chacun des groupes d’utilisateurs de cet utilisateur qui est d’application. Si des droits d’accès ont en plus été configurés pour le groupe principal et l’utilisateur fait partie du groupe principal du propriétaire de cet élément, ces droits d’accès du groupe principal seront également d’application, en combinaison avec les autres droits d’accès spécifiques au groupe d’utilisateurs en vigueur.

  • Si aucun droit d’accès n’a été défini au niveau de l’utilisateur ni au niveau du groupe d’utilisateurs, les droits d’accès pour tous les autres sont d’application.

Assignation de modèles des droits d’accès aux utilisateurs§

Les modèles des droits d’accès sont assignés aux utilisateurs dans les paramètres du système, sous l’onglet « Utilisateurs », dans le volet « Utilisateurs ». La procédure à suivre est décrite dans le mode d’emploi des paramètres du système.

Notez qu’il est possible d’assigner plusieurs modèles des droits d’accès à un même utilisateur. Dans ce cas, la réunion des capacités et des droits distribués de l’ensemble des modèles assignés sera d’application. Autrement dit, dès que l’un des modèles assigne une capacité donnée ou distribue un certain droit, cette capacité ou ce droit sera d’application. La réunion implique donc la distribution des droits les moins restrictifs.

Modification des droits des utilisateurs§

Outre l’administration des droits d’accès par le biais de modèles des droits d’accès distribués aux utilisateurs, il est possible aussi de configurer séparément les capacités et les droits par utilisateur. Vous pouvez le faire dans les paramètres du système, sous l’onglet « Utilisateurs », dans le volet « Utilisateurs ». À cet effet, cliquez sur « Afficher les paramètres d’accès » dans la ligne d’un utilisateur.

Remarque

Afin de ne pas compliquer inutilement l’administration des droits d’accès dans Yesplan, nous déconseillons le recours à cette option. Utilisez uniquement des modèles, cela permet de vérifier plus aisément où les droits d’accès sont distribués exactement. Plus loin dans le présent mode d’emploi, vous trouverez un plan par étapes simple pour la mise en œuvre des droits d’accès.

Un clic sur « Afficher les paramètres d’accès » affiche un écran très semblable à celui de l’administration des droits d’accès dans un modèle des droits d’accès.

En haut de cet écran sont affichés les groupes d’utilisateurs et les modèles des droits d’accès applicables à l’utilisateur. « Ajouter » permet d’ajouter des groupes d’utilisateurs ou des modèles à l’utilisateur ; pour supprimer des groupes d’utilisateurs ou des modèles existants, cliquez sur le « − » à côté de leur nom.

Sous la liste des groupes d’utilisateurs et des modèles s’affichent les capacités et les droits distribués de l’utilisateur. Ces capacités et ces droits d’accès résultent de la fusion des capacités et des droits d’accès assignés à l’utilisateur par les modèles des droits d’accès.

Il est possible de modifier encore les capacités et les droits d’accès au niveau de l’utilisateur. Les modifications qui dérogent aux modèles sont signalées par un astérisque à droite de la capacité ou des droits distribués modifiés. Ainsi, dans l’exemple ci-dessus, nous constatons que l’utilisateur « Planificateur » ne peut pas créer de contacts ou de tâches. Ces deux capacités étaient toutefois actives dans les modèles applicables à cet utilisateur et sont donc identifiées comme des dérogations par la présence d’un astérisque. Les dérogations aux modèles peuvent être annulées par un clic sur « Rétablir ».

Les droits d’accès qui sont distribués par l’utilisateur peuvent être modifiés d’une manière similaire. Ici encore, les dérogations aux modèles seront indiquées par un astérisque. Un clic sur « Rétablir » annule ces dérogations. Dans l’exemple ci-dessus, nous constatons que l’utilisateur « Planificateur » peut modifier ou supprimer des événements ayant pour statut « Option », bien que les modèles ne distribuent aucun droit à cet effet. Ces droits ont été modifiés au niveau de l’utilisateur ; ces paramètres sont donc marqués d’un astérisque.

Consultation des droits distribués à un utilisateur§

Dans Yesplan, les droits sont basés sur le concept qu’un utilisateur distribue des droits d’accès aux autres utilisateurs, soit explicitement soit par le biais des modèles de droits d’accès. Afin de savoir exactement quels droits ont été distribués à un utilisateur spécifique – quels sont ses droits acquis – vous pouvez cliquer sur « Afficher les paramètres d’accès » dans la colonne à l’extrême droite de la liste des utilisateurs (que vous trouvez dans les paramètres du système, sous l’onglet « Utilisateurs », dans le volet « Utilisateurs »).

En bas de l’écran qui apparaît ensuite s’affiche une liste des droits d’accès distribués à cet utilisateur.

Chaque ligne affiche un droit d’accès spécifique ; les colonnes représentent les différents types d’éléments de Yesplan. Chaque cellule de ce tableau contient une liste des utilisateurs qui distribuent le droit d’accès correspondant pour l’élément correspondant. Nous constatons, par exemple, que « Planificateur » peut consulter les éléments dont il est lui-même le propriétaire ou qui appartiennent à « Administrateur » et qu’il ne peut supprimer que les prix appartenant au propriétaire « Administrateur ».

Modification des droits d’accès aux éléments§

Il est possible de modifier les droits d’accès directement au niveau des éléments. Ces droits remplacent alors les droits distribués par le propriétaire de l’élément. Les droits d’accès à un élément peuvent être modifiés à partir de l’onglet « Droits » de la fenêtre d’information de cet élément. Cette opération est possible pour les événements, les ressources, les lieux, les contacts et les tâches.

Remarque

  • Les droits des lieux et des placeholders ne proviennent pas d’un modèle des droits d’accès : leurs droits d’accès sont toujours administrés à partir de la fenêtre d’information.
  • Les rapports sont partagés avec d’autres utilisateurs et c’est lors du partage qu’on définit ce que pourront en faire les autres (consulter, modifier ou supprimer). Ce système est expliqué dans le mode d’emploi des rapports.
  • Un administrateur voit toujours tous les éléments, même s’il ne dispose pas du droit de les consulter.

Les droits d’un élément individuel sont administrés comme suit :

  • Le propriétaire de l’élément est affiché en haut. Vous pouvez modifier ce propriétaire en cliquant sur « Modifier le propriétaire » . Cela peut être pratique lorsque le propriétaire change de poste au sein de l’organisation ou quitte l’organisation.
  • Sous le propriétaire s’affiche un tableau avec les différents utilisateurs et groupes d’utilisateurs qui ont reçu des droits d’accès à cet élément. Vous pouvez modifier les droits d’accès des différents utilisateurs à cet élément à l’aide des cases à cocher.
  • Ce tableau comportera toujours une ligne « Moi ». Il s’agit des droits d’accès de l’utilisateur connecté. Afin d’éviter des modifications accidentelles de cette ligne, vous devez cliquer sur le cadenas avant de pouvoir apporter des modifications.
  • Vous pouvez ajouter des droits d’accès spécifiques pour d’autres utilisateurs ou groupes d’utilisateurs en cliquant sur « Ajouter un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs » en bas du tableau.
  • Vous pouvez supprimer les lignes ajoutées. Il n’est pas possible de supprimer les lignes existantes de droits d’accès d’un utilisateur ou d’un groupe d’utilisateurs particulier. Vous pouvez toutefois modifier leurs droits d’accès si vous disposez des droits d’accès nécessaires à cet effet.

Droits d’accès concernant les événements et groupes d’événements§

Les événements et groupes d’événements jouent un rôle central dans Yesplan. Gardez toutefois à l’esprit les points suivants lors de l’administration de leurs droits d’accès à partir de la fenêtre d’information :

  • Les droits des événements et groupes d’événements sont gérés pour chaque élément individuellement, puisque chaque événement peut avoir un propriétaire différent.
  • Si vous désélectionnez le droit d’ « Affichage » un événement pour une personne, celle-ci pourra voir l’événement dans le calendrier des événements, mais il sera affiché avec le nom « [masqué] ». Les onglets affichés pour cet événement seront vierges pour cet utilisateur.
  • Si vous désélectionnez le droit d’cd « Affichage » un groupe d’événements pour une personne, le groupe s’affichera pour cette personne avec le nom « [masqué] ». Dans la fenêtre d’information, les onglets affichés seront vierges au niveau du groupe d’événements concerné. Les événements de ce groupe restent toutefois visibles dans le calendrier et tous les onglets de la fenêtre d’information de ces événements restent accessibles.

Attention

Les données personnalisées héritées sont un principe important pour les groupes d’événements, mais celui-ci ne s’applique pas à l’administration de leurs droits d’accès. Par exemple, si vous modifiez les droits d’accès dans l’onglet « Droits » d’un groupe d’événements, les modifications ne seront pas automatiquement répercutées sur les événements de ce groupe : vous devrez donc modifier les droits d’accès pour chaque événement individuel.

Droits d’accès concernant les lieux et les placeholders§

Dans les modèles des droits d’accès et les droits distribués par des utilisateurs, il n’est pas possible d’administrer les droits d’accès concernant les lieux et les placeholders. Les lieux et les placeholders sont considérés comme des ressources spéciales ; les droits d’accès aux lieux et aux placeholders sont définis par élément.

Droits d’accès concernant les lieux§

Les droits d’accès des lieux sont administrés dans les paramètres du système, sous l’onglet « Ressources », dans le volet « Lieux ». Ouvrez ensuite la fenêtre d’information du lieu en cliquant sur le nom du lieu ; vous pouvez administrer les droits d’accès sous l’onglet « Droits » de cette fenêtre d’information. L’administration des droits d’accès à un lieu ressemble à l’administration des droits d’accès à un élément, à l’exception près que le propriétaire d’un lieu n’est pas un utilisateur, mais un groupe d’utilisateurs. Cela permet d’associer plus facilement des lieux à certains groupes d’utilisateurs.

Notez que vous pouvez aussi ouvrir la fenêtre d’information du lieu à partir du calendrier des événements en cliquant sur le nom du lieu (dans l’en-tête de la colonne).

Droits d’accès concernant les placeholders§

Les placeholders n’ont pas de propriétaire et peuvent être consultés et réservés par tout utilisateur de Yesplan. Toutefois, seuls les administrateurs peuvent modifier le placeholder.

Puisqu’il est souvent préférable que les utilisateurs de Yesplan ne soient pas tous habilités à modifier les prix d’un placeholder, les droits d’accès à ces prix sont administrés. Les droits d’accès des placeholders sont administrés dans les paramètres du système, sous l’onglet « Ressources », dans le volet « Groupes et rôles ». Ouvrez ensuite la fenêtre d’information du placeholder en cliquant sur «Inspecter» dans la ligne d’un rôle donné ; vous pouvez administrer les droits d’accès sous l’onglet « Droits des prix » de cette fenêtre d’information.

Notez que vous pouvez aussi ouvrir la fenêtre d’information d’un placeholder à partir de la fenêtre d’information d’un événement si ce placeholder a été réservé pour l’événement. À cet effet, ouvrez d’abord la fenêtre d’information de la réservation du placeholder (en cliquant sur le nom), puis la fenêtre d’information du placeholder (en cliquant sur le bouton en bas de la fenêtre d’information de la réservation).